AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Two coffees, please ! [Katy]

Aller en bas 
AuteurMessage
Estrella M. Becker
    &&. Admin with a broken heart

avatar

Nombre de messages : 186
Credit Avatar : © Psychozee
.Identity Photo. :
Date d'inscription : 22/12/2008

So Egocentric.
MOYENNE SCOLAIRE : Excellente
LiNKS:
YOUR SECRETS:

MessageSujet: Two coffees, please ! [Katy]   Ven 2 Jan - 20:40

« On peut être fier de n'importe quoi si c'est tout ce que l'on a. » [John Steinbeck]

***

    « YOU’VE GOT A NEW MESSAGE ! YOU’VE GOT A NEW MESSAGE ! YOU’VE GOT A NEW MES... »

    BOUM ! Le téléphone portable fit un vol plané à travers la chambre, pour terminer sa course contre le mur en face du lit de la jeune femme. Une chose était à savoir : Estrella Megan Becker était une personne qui ne supportait pas de se faire réveiller le matin, surtout quand il était tôt. Apparemment, son cellulaire n’était pas encore au courant de cette règle d’or puisqu’il venait de la réveiller un samedi matin à… quelle heure était-il déjà ? Oh, et puis, quelle importance ? Elle allait se rendormir jusqu’à quinze heures et tout serait oublié. Oui, c’était ce qu’elle allait faire. Estrella passa la couette au-dessus de sa tête et referma les yeux, cherchant le sommeil. Evidemment, ce dernier ne vint pas et, une demi-heure après, elle en était toujours au même point. Dans un soupir las, la jeune femme repoussa les couvertures et se mit machinalement debout, sachant très bien qu’elle n’arriverait pas à repartir dans les bras de Morphée. Elle fit quelque pas en titubant légèrement, puis entreprit de ramasser son portable pour regarder s’il avait survécu à son mouvement d’humeur. Comme elle s’y attendait, il n’avait pas une rayure. Vu le prix qu’il avait coûté, c’était la moindre des choses. Un coup d’œil lui indiqua qu’il était seulement sept heures. Qui est-ce qui avait pu lui envoyer un message à cette heure-ci ? En voyant le nom de l’expéditeur, Estrella se radoucit aussitôt. C’était simplement son petit ami qui lui souhaitait une bonne journée. Il était décidément trop mignon.

    Après une bonne douche, la jeune femme se sentit déjà mieux. Tandis qu’elle s’habillait, qu’elle se coiffait et qu’elle se maquillait, une idée lui vint en tête. Aujourd’hui, elle irait prendre son petit déjeuner au Coco Palm Beach. Descendant rapidement dans la cuisine, elle fit part de sa décision à l’employée de maison qui s’affairait déjà à lui préparer à manger. De cette manière, cela ne lui faisait pas de travail supplémentaire : la pauvre en avait déjà bien assez. Et oui, vous pensiez qu’Estrella était une garce sans cœur ? Détrompez-vous.

    Le centre de Palm Beach étant assez proche de sa villa, la jeune femme décida de le rejoindre à pied. Malgré l’heure matinale, il faisait déjà chaud. De toute manière, dans cette ville, il faisait toujours une température plus qu’agréable. Il n’y avait aucun doute là-dessus : Estrella avait une chance exceptionnelle d’habiter ici. Même si elle n’y était pas née et qu’elle n’avait pas vécu toute sa vie dans cet endroit, elle s’y était grandement attachée. A Palm Beach, tout était mille fois plus beau, mille fois plus amusant, mille fois plus grand… bref, une ville pratiquement parfaite. Et puis il ne fallait pas oublier que c’était avant tout un endroit d’amusement extrême ! Il y avait presque une fête organisée tous les soirs et, généralement, tout le monde était l’ami de tout le monde. Si seulement il n’y avait pas cette stupide histoire de clans… Oh, il fallait bien avouer que situation ne lui plaisait pas pour des raisons purement personnelles et donc totalement égoïstes. A vrai dire, si la guéguerre entre les Delicious et les Classicious ne lui avait pas apporté tant de problèmes et de peine, Estrella aurait continué à accepter sans pour autant cautionner, comme elle le faisait depuis le début. Mais au vue de tout ce qu’elle avait perdu à cause de ça, elle était bien décidée à se révolter contre ça. Il ne fallait pas exagérer, chacun était assez grand pour avoir des opinions différentes sans pour autant vouloir se taper dessus ou créer des groupes opposés, tout de même !

    Estrella s’écarta soudainement pour éviter de se faire renverser par une voiture. Retour à la réalité. Palm Beach et ses chauffards. Palm Beach et ses habitants toujours trop pressés. C’était un peu de sa faute, aussi : elle s’était perdue dans ses pensées et n’avait pas regardé où elle allait. En tout cas, ce brusque retour sur terre avait un avantage : la jeune femme venait de se rendre compte qu’elle avait dépassé le café d’au moins cent mètres. Mais quelle idiote… Décidément, cette matinée commençait très mal. Au moins, le restant de la journée ne pouvait pas être pire. Voilà, il fallait positiver. Penser P-O-S-I-T-I-V-E-M-E-N-T.

    Elle entra dans l’établissement et prit la file, comme tout le monde. Eh oui, s’appeler Becker ne donnait pas droit à un traitement de faveur ici, malheureusement. Estrella sentit un regard fixe sur sa nuque. La jeune fille se retourna et aperçu un élève de sa classe qui la regardait un peu trop fixement depuis le début de l’année et d’une façon pas très romantique si vous voyez ce que je veux dire. De toute évidence, il avait décidé de remettre ça aujourd’hui. Encore un gros lourd, en somme. Comment lui faire comprendre qu’il ne l’intéressait absolument pas et que de toute façon, elle était déjà prise ? Elle lui adressa tout de même un sourire, pour la forme. Mais ce fut bientôt à son tour de passer commande et elle avait une idée.

    « J’aimerais deux cafés s’il vous plaît. Mon AMI va BIENTÔT ARRIVER, donc je commande pour LUI. Ah et puis deux croissants, si possible. »

    Insistant bien sur la présence d’un potentiel petit ami dans sa vie, Estrella jeta un coup d’œil derrière elle. Le garçon semblait avoir compris puisqu’il regardait maintenant ailleurs. Voilà une bonne chose de faite. Un sourire satisfait étirant ses lèvres et éclairant son visage, la jeune femme récupéra et paya sa commande, avant d’aller s’installer à une table près des fenêtres pour observer le dehors. La ville s’animait peu à peu et de plus en plus de voitures et de piétons faisaient leur apparition. Elle s’arracha à la contemplation du paysage pour goûter son café qui était brûlant. Attendant qu’il refroidisse, Estrella s’attaqua au découpage d’un croissant, songeant maintenant que le problème résidait dans le fait qu’elle avait deux cafés pour une seule personne, puisque, évidemment, son petit ami n'allait pas la rejoindre aujourd'hui. Elle avait beau avoir de l’argent, le gâchis ne faisait pas parti de son vocabulaire. Enfin bon, il y avait tout de même des soucis plus graves sur Terre. La jeune fille se remit donc à siroter doucement son café en fixant un point invisible, les yeux dans le vague. Quelle matinée, tout de même…

_________________
[list][/list:u]
The best thing about tonight's that we're not fighting
Could it be that we have been this way before ?
But hold your breath
Because tonight will be the night
That I will fall for you over again
Don't make me change my mind

Secondhand Serenade - Fall For You
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Two coffees, please ! [Katy]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Katy Perry vend sa maison de Los Angeles : les photos
» Katy Perry en plusieurs tenues
» Photos de Katy Perry
» Je veux le black shatter d'OPI!!!!
» Bonjour: moi c'est katy, mamanange de Maxime et essai bébé 2 bientot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Privileged People :: 
    . PALM BEACH CITY .
 :: . CENTRAL PALM BEACH . :: Coco Palm Beach
-
Sauter vers: