AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 YOU'RE BEAUTIFUL (it's true.) ft ESTRELLA (It's OK.)

Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew Springfield
W0NDERFUL
avatar

Nombre de messages : 18
.Identity Photo. :
.Citation. : Je m'assoie au bord de la rivière et regarde passer le cadavre de mes ennemis. XoXo
Date d'inscription : 31/12/2008

So Egocentric.
MOYENNE SCOLAIRE :
LiNKS:
YOUR SECRETS:

MessageSujet: YOU'RE BEAUTIFUL (it's true.) ft ESTRELLA (It's OK.)   Ven 2 Jan - 18:25

[Excuse s'il te plait ma petite erreur de toute à l'heure à propos de la classe de ton perso qui n'est pas en seconde mais en première. ^^ lol]
Une journée tout à fait normale commençait pour Springfield. Il s'était levé en forme , après avoir fait son rêve préféré, que l'on censurera, réveillé par sa bonne qui lui avait apporté, comme chaque matin à 7 heures précises son café, ses croissants au beurres à peine sortis de la boulangerie, ses cinq sortes de confitures et gelées, et son jus d'orange. Tout cela servit sur plateau et nappe brodée biensur.
Il s'était lavé, rasé, tartiné d'after-shave pour préserver sa peau douce comme les bébés qui fesait fondre toutes celles qui avaient l'honneur de la toucher et avait enfilé ses vêtement qu'il avait soignesement choisit la veille, car dans ce domaine, il ne fesait confiance à personne: Un bermuda rapé en jean clair, une chemise bleu caraïbe Ralf Lauren, des chaussures bateau en cuir clair et son inséparable chapeau de paille. La journée s'annonçait cool. Il finissait les cours à quatorze heures et avait donc toute l'après midi pour trainer à la plage avec ses potes et les jolies filles repérées eu déjeuner. Oh yeah.

Il s'était rendu au lycée avec sa porshe noire décapoble, les cheveux au vent et le nouveau tube du groupe The Killers à fond dans sa stéréo dernier cri. Un mec qui se la pétait seul dans sa voiture était toujours plus viril qu'un autre se faisant conduire.
L'évènement qu'il préférait le matin était de croiser la charmante voisine, dans sa décapotable, et de lui faire signe. C'était leur petit rituel. Il ne connaissait ni son nom, ni son âge mais aimait bien sa voiture rose barbie, soignesement assortie à ses robes et son rouge à lèvre.
Après avoir parcourut les quelques avenues bordées de palmiers qui le séparait du lycée, en faisant un petit détour par le MC Donald Drive pour assouvir à son irrésistible envie d'un Coca Zéro XL, et de voir la charmante hotesse qui lui servait sa boisson chaque matin (corsée par quelques goutes de whisky qu'il avait toujours sur lui, il s'agissait de bien commencer la journée, vous comprenez.) Andrew gara sa voiture à sa place réservée - encore un avantage que l'on a lorsque ses parents offrent un terrain de foot à un lycée- serra le frein à main, remonta ses lunettes de soleil dans ses cheveux, sourit à son reflet et descendit, et s'alluma une cigarette en souriant devant son briquet, représentant une belle blonde légèrement dénudée que lui avait offert Jaycee. Il regretta d'avoir choisit des chaussures bateau plutot que de frauder le réglement en optant pour ses tongs en cuir Abercrombie achetées la veille.

Il s'agissait de trouver une copine à emmener avec lui l'après-midi. On dit que les mecs pensent au sexe toutes les trois minutes. Biensur, ce n'est pas Andrew qui fera exeption à la règle.
Ayant marre de voir les même visages chaque jours, les mêmes poitrines et les mêmes ventre plats, ils se mit en quête de nouvelles têtes, de la chair fraiche. Justement, une jolie petite blonde habillée avec beaucoup de soin et de goût; et de jolies fesses; passa à côté de lui, ses livres serrés contre sa poitrine. Il n'eut pas le temps de voir son visage, mais de dos, elle semblait pas mal. De toute façon, il avait le feeling pour trouver les futures bombes.
Pour tout dire, shame on his, il n'avait rien de prévu ce week-end. Toues les Terminales finissaient par se lasser, et même ses fidèles admiratrices, Becky, Stecy et j'en passe étaient occupées par des affaires... personnelles. Pas de soirée officielle ou officieuse à l'horizon, pas de squatt chez Matthew avec Jaycee, pas de rendez-vous galant dans son restau porte-bonheur et même pas de fille sur le point de conclure. Décidément, il lui fallait un rencart où il risquerait de moisir seul avec son pétard.
Et cette jeune femme était exactement ce qu'il lui fallait: agréable à regarder et apprament célibataire... ou pas, mais après tout, quelle importance?
Avec son assurance habituelle, il marcha plus vite pour la rattraper, et passa son bras autour de son épaule.

Puis-je te demander ton nom, charmante demoiselle ?

A peine la jeune fille avait-elle tourné la tête qu'il reconnu la petite Estrella, la plus mignonne de toutes les premières. Elle entrait même dans son Top 10 perso. Mais, il avait enendu parlé d'un petit ami, ce qui avait fait la grande déception de la plus part de ses camarades de classe. Un défit de plus, tant mieux. Vraiment, cette journée débutait à merveille. Peut être ne se doutait-il pas que la jolie blonde innocente allait lui compliquer l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estrella M. Becker
    &&. Admin with a broken heart

avatar

Nombre de messages : 186
Credit Avatar : © Psychozee
.Identity Photo. :
Date d'inscription : 22/12/2008

So Egocentric.
MOYENNE SCOLAIRE : Excellente
LiNKS:
YOUR SECRETS:

MessageSujet: Re: YOU'RE BEAUTIFUL (it's true.) ft ESTRELLA (It's OK.)   Sam 3 Jan - 18:52

« Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer. » [Pierre-Augustin Caron Beaumarchais]

***

    « ESTRELLAAAA ! »

    Ignorant superbement le cri de désespoir qui venait d’être poussé à son intention, la jeune femme traversa la rue d’un pas assuré, bien décidée à ne pas s’arrêter devant son amie qui allait, elle en était certaine, lui posait la sempiternelle question suivante : « Dit, tu peux me prêter ton devoir de français ? ». Il ne fallait pas croire, Estrella était loin d’être une personne égoïste et son surnom n’était pas Picsou. Seulement, quand il s’agissait de SON travail, c’était propriété privé. Surtout quand on le lui demandait tout les matins sans exception. Une fois ou deux ça pouvait encore passer. Mais là, c’était beaucoup trop souvent à son goût. Si l’éviter permettrait de le faire comprendre à son amie, c’était ça de gagné. Enfin, amie était un bien grand mot dans ce contexte. Camarade de classe serait beaucoup plus approprié étant donné qu’elle lui avait adressé la parole seulement trois fois depuis le début de l’année. Pourtant, elle était persuadée d’être tellement proche d’Estrella qu’elle pouvait se permettre de lui demander son devoir. Grosse erreur car la petite blonde ne la considérait pas du tout comme son amie. Beaucoup trop collante pour ça. La jeune Delicious ne voulait pas être méchante, elle n’aimait pas blesser les gens. Voilà pourquoi, la plupart du temps, elle restait conciliante et acceptait les choses avec ou sans compromis. Aujourd’hui, c’en était trop. Marre d’être la bonne poire, surtout pour une personne qu’elle ne connaissait absolument pas.

    « Estrella, attends-moi ! »

    Un coup d’œil en arrière lui indiqua que son amie la rattrapait à toute allure. Crap. Etait-elle décidée à lui coller aux basques toute la journée ? Et cette voix suraigüe était tout bonnement insupportable. Elle en venait même à lui réveiller son mal de tête mais puissance mille, cette fois-ci. Franchement, elle n’avait pas besoin de ça maintenant. Soupirant longuement et bruyamment, Estrella stoppa net et attendit que l’autre jeune fille la rejoigne. Cette dernière était totalement essoufflée et elle faisait peine à voir. Les cernes qu’elle abhorrait indiquaient qu’elle n’avait sans doute pas dormi de la nuit. Alors comment faisait-elle pour avoir tant d’énergie dès le matin ? Feignant de ne pas l’avoir entendue quand elle l’avait appelée la fois précédente, Estrella reprit tranquillement son chemin vers le lycée avec sa camarade de classe à sa côté. Quelle escorte exceptionnelle !

    « Alors Estrella, je voulais te demander si tu pouvais me prêter ton devoir d’Histoire… »

    Tiens, elle avait changé de disque aujourd’hui.

    « Je ne l’ai pas fait.
    - Merci be… quoi ?
    - Tu as très bien entendu, je n’ai pas fait mon devoir d’Histoire.
    - Ah bon ? Bien, ce n’est pas grave… »


    La brune parut déçue mais elle ne rajouta rien. Estrella afficha un sourire satisfait, heureuse que son mensonge soit si bien passé et le reste du chemin se fit en silence. Un nouveau problème se posait maintenant : les deux jeunes filles étaient arrivées au lycée et pourtant, sa camarade de classe ne semblait pas vouloir la laisser tranquille. Bon, d’accord : là, vous allez me dire qu’Estrella est décidément une garce accomplie, qui cherche à tout prix à se débarrasser d’une présence dérangeante. Mais je puis vous assurer que son intention n’était pas d’être cruelle. Justement, elle cherchait un moyen de l’envoyer balader sans la brusquer. Estrella était parfois (souvent) moqueuse mais jamais méchante. Et son seul moyen d’échappatoire se matérialisa en la personne d’Andrew Springfield.

    Estrella en était à traverser le parking et à s’engager dans le hall, les livres serrés contre sa poitrine, marchant d’un pas rapide pour échapper à sa camarade de classe quand elle sentit un bras passé autour de ses épaules. Surprise, elle tourna la tête et se retrouva nez à nez avec un jeune homme qu’elle connaissait sans connaître. Il fallait dire que sa réputation n’était plus à faire : l’arrogance incarnée, le dragueur par excellence, on ne comptait plus le nombre de cœurs qu’ils avaient brisés, ni le nombre de filles qui ne croyaient plus en l’amour par sa faute. Andrew était assez collant mais pas méchant. Et puis un coup d’œil jeté en arrière lui indiqua que son irruption spontanée aux côtés d’Estrella venait de faire fuir le pot de colle qui l’accompagnait depuis le début de son chemin. La jeune fille avait sans doute pensé qu’il fallait mieux les laisser tranquille. Le jeune homme venait littéralement de sauver la matinée d’Estrella : c’était un détail non négligeable.

    « Puis-je te demander ton nom, charmante demoiselle ? »

    Chasser le naturel et il revient au galop. Andrew venait de lancer les hostilités, ne cachant aucunement l’idée qu’il semblait avoir derrière la tête. La Delicious réprima un sourire amusé : n’était-il pas au courant qu’elle avait un petit ami ? Quoique ce n’était pas le genre de chose qui le dérangeait, d’habitude…

    « Comme si tu ne connaissais pas mon nom. », lança t-elle pour toute réponse.

    L’ironie et la taquinerie qu’elle avait employée ne relevait pas de la méchanceté mais plutôt du domaine de la provocation. De toute manière, la situation ne lui laissait pas beaucoup de choix.

    « Et ne te fait pas trop d’illusions, si je ne te demande pas de retirer immédiatement ton bras c’est juste parce que tu tiens à distance une personne un peu trop collante. », ajouta t-elle avec un petit sourire en coin.

    En effet, la brune était assise non loin de là et elle semblait attendre qu’Estrella est terminée de discuter avec le jeune homme. Elle qui avait cru l’avoir semée…


    [Ce n'est pas grave du tout ^^]

_________________
[list][/list:u]
The best thing about tonight's that we're not fighting
Could it be that we have been this way before ?
But hold your breath
Because tonight will be the night
That I will fall for you over again
Don't make me change my mind

Secondhand Serenade - Fall For You
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Springfield
W0NDERFUL
avatar

Nombre de messages : 18
.Identity Photo. :
.Citation. : Je m'assoie au bord de la rivière et regarde passer le cadavre de mes ennemis. XoXo
Date d'inscription : 31/12/2008

So Egocentric.
MOYENNE SCOLAIRE :
LiNKS:
YOUR SECRETS:

MessageSujet: Re: YOU'RE BEAUTIFUL (it's true.) ft ESTRELLA (It's OK.)   Dim 4 Jan - 23:28



Can you realy reseast?

***


Andrew avait été tellement concentré sur l’évaluation du postérieur de sa nouvelle cible qu’il n’avait même pas remarqué que celle-ci était en pleine discussion avec une brune jugée sans intérêt et qu’elle se débattait avec sa conscience pour décider si elle allait la virer franchement, ou rester polie et céder à ses attentes.

Comme dit l’expression bien connue : Estrella avait été sauvée par le gong. Ici, le gong Andrew.
Un bon point pour le jeune homme qui avait joué le rôle du chevalier servant du jour en délivrant la jeune et belle princesse prisonnière des griffes de l’infâme sorcière pompeuse-de-devoir-d’histoire.
Un point gagné sans le vouloir. La classe !

Andrew, attentif, rare mâle à être capable de faire deux choses à la fois, avait quand même perçu quelques bribes de leur conversation. La brune semblait taxer les devoirs de la blonde. Chose qu’il adorait faire le matin aux petits intellos de sa classe. C’était quand même bien plus facile.
En espérant que la jeune fille ne soit pas trop intelligente et maligne quand même où elle risquerait d’être trop méfiante.

Comme il venait de réaliser qui elle était, et qu’effectivement comme elle lui avait répliqué, il connaissait son nom, et que de plus, celle-ci essayait d’échapper à sa camarade de classe, il saisit le moment pour engager la conversation.

« Et ne te fait pas trop d’illusions, si je ne te demande pas de retirer immédiatement ton bras c’est juste parce que tu tiens à distance une personne un peu trop collante. »

Bon, elle ce servait un peu de lui, c'était très clair. Mais ça plaisait à Andrew de faire l’ignorant. Malin, il adorait passer pour le dragueur idiot puis surprendre les filles en détournant subtilement leurs vannes, de manière à les retourner en sa faveur. C’était une tactique qui faisait ses preuves depuis qu’il pratiquait le grand art de la séduction.
A cette petite réponse pleine d’effronterie, il répondit en gentleman :

« Je comprend tout à fait ton sentiment. J’ai moi-même fais l’expérience de fans hystériques, et je serais heureux de t’en délivrer pour quelques instants. »

Andrew, surveillant la brune assise sur un muret du coin de l’œil se planta devant Estrella qui stoppa net, surprise.
Le jeune homme se rapprocha d’elle et passa sa main dans son coup pour dégager son oreille de ses cheveux.
Le garçon sentit le souffle de la demoiselle s’accélérer, son corp se raidir tout entier. Puis une pression sur son torse. Elle tentait de le repousser. Elle devait surement s’imaginer qu’il allait l’embrasser, comme ça devant toute une horde d’écoliers connaissant toutes ses histoires avec son petit copain par cœur.

Pas d’inquiétude petite fille. Il avait juste l’intention de te chuchoter quelque chose à l’oreille pour agacer le pot-de-colle brun.

« Si tu restes un peu avec moi, je peux t’assurer qu’elle ne restera pas bien longtemps. Je fais peur à ces gamines. »

Bon prétexte, c’est vrai. Mais lorsqu’on a une carte à jouer, autant l’utiliser du mieux que l’on peu.

Le jeune homme plongea se regard noir pétrifiant si bien connu dans les magnifiques yeux bleus-gris d’Estrella. Si il y’avait bien quelque chose qui l’excitait, après de belles fesses et les jambes élancées, c’était les yeux bleus. Les plus purs de tous. Ce n’était pas le genre de mec à s’abaisser à juger la beauté d’une fille d’après la taille de ses seins. Pour lui, cela n’avait que très peu d’importance. Ce qui prouve qu’il n’est pas tout à fait le stéréotype du gros dragueur.

« Dis donc, cela m’étonne bien que qu’une jolie demoiselle arrive seule, ou mal accompagnée au lycée. Tu n’as donc pas de petit ami ? »

Direct, impoli, digne d’un Andrew plutôt impatienté mais restant, curieux du ton taquin et provocateur qu’avait pris la jeune fille pour lui répondre. Cela prouvait qu’elle était peut-être un tout petit peu intéressée par son interlocuteur.

Attention, petite Estrella, chasse un pot-de-colle et tu récolteras une sangsue vraiment très, très assoiffée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: YOU'RE BEAUTIFUL (it's true.) ft ESTRELLA (It's OK.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
YOU'RE BEAUTIFUL (it's true.) ft ESTRELLA (It's OK.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hot Toys True Type
» Panoramas and 3D Virual Tours of the Most Beautiful Places Around the World:
» What a Beautiful Life
» True Detective
» Beautiful by aufeminin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Privileged People :: 
    . The Royal Academy School .
 :: . Royal Academy School First Floor . :: ■ Le Parking . Le Hall d'entrée
-
Sauter vers: